2017, quelques dates et projets

SAMOURAI

Comme nous l’avions évoqué la semaine passée le début d’une année est synonyme de vœux, mais c’est aussi un moment propice aux bonnes résolutions et à la réalisation de projets.

A titre professionnel, j’aurai le plaisir de proposer quelques stages. Le temps d’une journée ou d’un week-end, le premier dès ce dimanche à Paris. La province ne sera pas oubliée, par exemple en mars à Carqueiranne dans le Var, en avril à Bassens en Gironde, à Niort (mon nouveau lieu de résidence) dans les semaines à venir. D’autres pourront être mis en place, sans doute en juin à Vincennes, notamment.

Ensuite il y aura le ou les stages d’été. Une date est d’ors et déjà acquise, ce sera du 2 au 7 juillet dans le charmant village de Carqueiranne ; une semaine de « ju-jitsu vacances » sur les bords de la Méditerranée. Ensuite, il se peut que nous puissions renouer avec le célèbre rendez-vous de Soulac-sur-Mer, la très sympathique station balnéaire girondine. La confirmation ne devrait pas tarder.

Ce qui est évoqué plus haut concerne la première partie de l’année civile, soit la fin de la saison sportive 2016/2017. Il est évident qu’à partir du mois de septembre l’activité ne sera pas atone. Ne serait-ce qu’au mois de novembre avec un grand rassemblement aux Pays-Bas, à l’initiative de l’IMAF Europe. Rassemblement auquel je suis convié.

Parmi les autres projets, il en est un qui me tient à cœur et qui devrait se concrétiser, mais qui n’a pu voir le jour car d’autres priorités se manifestaient. Il s’agit de créer une association qui regrouperait ceux qui sont et qui ont été mes élèves. En effet, depuis mes débuts dans l’enseignement à l’aube des années 1970, ce sont plusieurs centaines de personnes à qui j’ai donné le gout de la pratique de notre art martial. Beaucoup sont devenus de valeureux jujitsukas, puisque c’est aussi un nombre important de ceintures noires qui ont été formées. Sans oublier les élèves qui ont brillés à l’occasion des coupes techniques et ceux qui ont eu la chance de fouler des tatamis prestigieux comme celui de Bercy en me servant de partenaires. Mais aussi et surtout l’immense majorité qui a pris du plaisir au travers d’une pratique plus ou moins régulière, plus ou moins longue, et pour qui cela a pu améliorer un tant soit peu la vie.

Aussi, j’ai pensé réunir au sein d’une sorte d’Amicale ceux qui le souhaitent (anciens et actuels), mais pas au nom d’une forme de nostalgie, mais simplement pour appartenir à un groupe dans lequel les membres sont unis par un lien fort : le ju-jitsu. Plus exactement une forme de ju-jistu traditionnel, animé d’un certain état d’esprit. Une méthode de combat dans laquelle sera recherchée la finesse technique, mais aussi un idéal de comportement. Je reviendrai très, très vite – dès la semaine prochaine – et plus longuement sur ce projet.

A bientôt sur les tatamis, pour certains, pour les autres, les réseaux sociaux sont là pour continuer à communiquer. Une fois de plus je vous souhaite une excellente année 2017.

 

Site ju-jitsu Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.