Deux photos et quatre années

Quatre années, jour pour jour, séparent ces deux photos. La première marquait la fin d’une histoire, une page se tournait, la seconde évoque le début d’une nouvelle aventure, un nouveau challenge, de beaux souvenirs à fabriquer.

La page en question se tournait après des années de combats contre une copropriété obtuse ; il était préférable de conclure ces affrontements en appliquant le principe de non-opposition, si cher à Jigoro Kano.

Ce furent donc ensuite quatre années de réflexions, d’interrogations, de prospections, mais aussi de doutes et de découvertes sur la nature humaine, avec quelques belles surprises et beaucoup de déceptions.

Après différentes tentatives non abouties, mais sans jamais baisser la garde (ce serait paradoxal), une sorte « d’alignement des planètes » s’est réalisé. Dans la vie il est nécessaire d’avoir un peu de chance, avec une cristallisation de bonnes circonstances qu’il faut savoir saisir, mais aussi et surtout, ne pas manquer de volonté et d’organisation : « ne pas lâcher l’affaire », pour reprendre une expression teintée de trivialité. A force de prospections – aux allures d’acharnement – une opportunité qu’il ne fallait pas laisser passer a montré le bout de son nez.

Je n’affirmerai pas que le temps perdu a été rattrapé, mais il y a un peu de ça quand même, puisqu’une fois le bail signé, il n’aura fallu qu’un mois pour que le local soit opérationnel. J’ai pu compter sur le professionnalisme des artisans qui avaient en charge la réalisation des travaux et sur leur volonté de ne pas me décevoir ; les délais ont été respectés et le dojo a pu ouvrir le 2 juillet, comme convenu.

Durant l’été une permanence sera proposée trois jours par semaine aux adultes, avant que le club prenne son rythme de croisière dès le 1er septembre, aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Tous ceux qui souhaitent découvrir le ju-jitsu cet été, ou se perfectionner, seront les bienvenus !

A tous, je souhaite un très bel été.

eric@pariset.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.