Ippon seoe nage

Ippon-seoe-nage
Projection par une épaule. Telle est la traduction, disons mot à mot, de cette technique aussi emblématique, populaire qu’efficace.
Emblématique car elle permet de faire passer quelqu’un qui vous attaque par derrière “par dessus-soi”, condamnant ainsi une forme criante de lâcheté. Populaire, parce qu’elle représente, d’une certaine façon “la projection” accessible à tous et toutes, d’autant que c’est l’une des premières qui est enseignée.
Efficace, elle l’est tant en matière de self-défense, que lors des compétitions de judo. Dans ce domaine, elle est principalement utilisée par les plus petits pour renverser les plus grands. Elle l’était davantage à l’époque du “toutes catégories”. Elle l’a été un peu moins avec l’avènement des catégories de poids et certaines variantes ont vu le jour, notamment celles qui consistaient à faire cette technique “à genoux”. Concevable en compétition, parce que exécutée sur un tatami, il est moins envisable d’utiliser cette version en self-défense. Par contre, la forme originale est d’une redoutable efficacité dans la réalité, sur les saisies arrière, entre autre. Mais aussi sur des attaques frontales, comme celle qui existe dans le nage-no-kata.
En matière de self-défense, là aussi existent plusieurs formes de corps. Dans ce contexte, elles seront adaptées en fonction de l’attaque proprement dite et de la morphologie de chacun.
Cette belle technique sera au programme du prochain vendredi à thème le 16 mars, c’est-à-dire demain.

Site du Club ju-jitsu Eric Pariset : www.jujitusuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.