Le golfe bleu (deuxième)

L’été approche, les souvenirs reviennent. Parmi eux, encore et toujours, le Golfe bleu de Beauvallon sur mer. L’article que j’avais écris en 2008 (toujours en ligne, bien sur) a suscité beaucoup de commentaires. Mais, pas simplement dans le monde des arts martiaux et du judo. Il est vrai que ce centre était à l’origine un rassemblement de sportifs venant de disciplines différentes. Les amateurs de tennis de table, de volley et de judo composaient l’essentiel des vacanciers. Manifestement ce lieu a laissé de nombreux souvenirs, impérissables dans le cœur de ceux qui ont eu la chance d’y passer un ou plusieurs étés. Alors, avec l’arrivée des beaux jours, je vous propose, par l’intermédiaire de quelques photos, une nouvelle immersion dans un passé fantastique sur la colline magique. Ces images, nous les devons à Georges Royer, un inconditionnel du golfe bleu. Il s’agit de l’année 1957, d’après notre ami. Mais sur la première photo, le toit est terminé, pas sur la seconde ! Mystère !  site du club Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com GOLFE_BLEU_01GOLFE_BLEU_03

Commentaires

  • Ce club, c’est toute mon enfance !
    On y vivait libre… nos parents aussi, …
    Des vacances, des vraies…
    Voici quelques un de mes souvenirs :
    Tout démarre avec le pont de sainte Maxime, la mer (enfin) et ses embouteillages … puis l’accueil :
    – Armande, Nono l’animateur (papa pala papa, bon appétit ! merci), Paule la monitrice de natation et ses plongeons de la mort ( elles nous jetait en vrac du ponton), Robert et Guy du mini-club,
    – le restaurant et son rosé à la cruche ( et à volonté), les moules-frites…les chaises pliantes qui s’enfonçaient dans le gravier,
    – le tatami qu’il fallait bâcher et débâcher,
    – les lauriers qui nous servaient de cabane,
    – la 504 break jaune qui livrait Var matin et Pif Gadget tous les midis entre le tatami et le restaurant,
    – le restaurant des enfants avec ses bancs en bois,
    – les séances de réveil musculaire (avec des bâtons) de Robert,
    – les terrains de Volley en terre battue (on se faisait engueulé par Armande parce qu’on jouait au foot avec les ballons de Volley),
    – les chaises d’arbitre prises d’assaut,
    – le bar ( qui a brûlé x fois) et son estrade et aussi ses diabolo-menthes,
    – le mini-club (on y accédait par un escalier de pierre derrière le tatami),
    – les gouters du mini-club : BN et limonade,
    – les activités du mini-club : ping-pong ( dans un case en allant vers la plage, il y avait un lanceur automatique de balles), jardinage (derrière le bar), judo (évidemment), plage, voile avec optimistes,
    – le ski nautique avec Hans (et ses pattes) et son bateau jaune,
    – le drugstore où l’on achetait les perles ( monnaie du club : une verte = 5 jaunes),
    – les paillotes et leurs cadenas à chiffres,
    – les mimosas et les criquets, les pins et les chenilles processionnaires,
    – les lits de l’armée en tube, les couvertures qui grattaient,
    – les devoirs de vacances, le midi devant la case,
    – les sanitaires en dur,
    – le parking poussiéreux,
    – le chemin à l’ombre pour aller à la plage,
    – les tongues qui se déchiraient,
    – la route ou le tunnel à traverser,
    – le bar, ses glaces à l’eau (2 perles jaunes), ses esquimaux (4 perles jaunes),
    – les merguez d’Otmar,
    – les tamaris,
    – les pontons, les bouées rouges et blanches,
    – le bateau et mon père qui partaient en plongée,
    – les pédalos, les gondolis,
    – les concours de dessin de Nono,
    – le défilé au lampions (!!!!) du 14 juillet au milieu des paillotes, des pins parasol etc….
    C’était sobre, mais fabuleux. les parents comme les enfants y vivaient dans l’insouciance et le repos : on y était HEUREUX.
    Nous avons peu de photos mais tout est resté dans la tête……….

  • Mon enfance..mon adolescence il y a 35 ans…je faisais stages de…tennis de table…..et aurais aime avoir des nouvelles de Jean Paul Cousy qui faisait du volley….moments inoubliables….Amande,personnage atypique ….QUE de bons souvenirs

  • Effectivement que de souvenirs 4 fois quatre semaines en 67/68/71/72. C était bien , les retards a table étaient sanctionnés  » debout sur la chaise » par la maîtresse de maison Armande. Nous étions bien et avons vécus des moments inoubliables,

  • Nostalgie de ces moments que je passais au golfe bleu !!!je faisais tennis de table et volley..et étions considérés comme de vrais sportifs et Patin au volley nous attendait à l heure ! Nostalgie de mes meilleures vacances de jeune homme…Que sont devenus tous les amis rencontrés ? J ‘aimerais tant les rassembler ! Y a t il un village vacances qui existe actuellement avec la même philosophie ? Merci de me le dire…poignée de main à et bises à tous et toutes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.