Le Kimé-No-Kata

Exercices permettant de faire traverser le temps aux techniques et aux principes, les katas sont également d’excellentes méthodes d’entraînement, ainsi que de réels moyens d’évaluation de la maîtrise technique à l’occasion des examens, entre autres !
Parmi eux, existe le Kime-No-Kata, un véritable monument ! Créé au début du siècle dernier par Maître Jigoro Kano (le refondateur du ju-jitsu, devenu par la suite le judo), ce kata dont la traduction signifie “kata de la décision” (nous y reviendrons plus bas), est un véritable trait d’union entre deux époques. Celle du ju-jitsu originel et celle d’un ju-jtsu ayant su s’adapter à son temps. Il s’agit du seul exercice imposé où subsistent des défenses contre sabre, ainsi que des défenses à genoux (exemples d’un temps révolu). Il se compose de 20 techniques de défenses en réponse à 20 attaques.
Dans la plupart des ripostes, l’esprit de décision est déterminant pour sauver sa vie, c’était notamment le cas face à des attaques au tento (poignard) ou bien au katana (sabre). C’est sur ce point précis que l’accent à été mis lors de l’élaboration de cet enchaînement. Prendre la bonne décision au bon moment en matérialisant cette action à l’aide du kiai (non pas le “cri qui tue”, mais une expiration instantanée permettant de libérer toute son énergie au moment crucial !).
Nous avons conservé cet enchaînement dans notre enseignement pour trois raisons principales.
Sur un plan historique en premier lieu. Comme évoqué plus haut, notre art possède de profondes racines. Elles font état d’une discipline qui a fait ses preuves au fil du temps, ce qui peut être considéré comme une véritable caution à bien des égards. Notamment à l’heure où fleurissent bon nombre de méthodes et de disciplines plus ou moins fantaisistes, issues de l’imagination de quelques illuminés !…
Sur un plan technique et physique en second lieu. Le Kimé-No-Kata possède des techniques et des principes de bases incontournables. Outre les principales formes d’esquives, nous y retrouvons de grandes projections telles que ippon-seoe-nage, o-soto-gari…Des atémis (coups) comme mae-geri, yoko-geri, tsukkake…Et des contrôles comme hadaka-jime, waki-gatame… Il s’agit bien là de notre patrimoine technique ! De plus, une présentation dynamique représente un réel investissement physique, participant ainsi à l’acquisition d’une bonne condition physique.
Enfin, comme tout kata – mais peut-être là encore d’avantage -, le Kimé-No-Kata nécessite le respect d’une parfaite rigueur dans sa présentation, donc dans son étude et sa pratique. En cela, il différencie notre méthode d’un simple sport de combat ; il s’agit aussi d’une véritable méthode d’éducation mentale, plus largement utile à chacun dans la conduite de sa vie au quotidien !
Pour les élèves du club qui souhaitent découvrir ou perfectionner ce kata, il sera au programme du vendredi à thème du 10 octobre*.
*Les vendredis à thème sont ouverts uniquement aux ceintures orange et plus .Attention, places limitées ce jour-là.

Adresse du site du club: www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.