Les « 16 Techniques »

Les « 16 Techniques » ont vu le jour en 1981. Cet enchainement – sorte de « kata moderne » – devait répondre à plusieurs attentes. En effet, le Ju Jitsu était remis au gout du jour depuis une dizaine d’année en France, avec le développement de la méthode « Atémi Ju Jitsu ». Une progression par ceinture avait été établie en 1976 et la mise en place d’une ceinture noire, apportait une motivation supplémentaire aux pratiquants de l’hexagone. Dans ce programme, le souci était de proposer à la fois des épreuves techniques traditionnelles – au travers des Kata existants (Kimé no Kata et Goshin Jitsu)-, de s’assurer de la  connaissance de la progression par ceinture et de la maitrise d’un enchainement, à la fois dynamique et novateur, tout en restant dans l’esprit de notre « art séculaire ». De plus, le développement de cette méthode passait par la nécessité de présenter une démonstration dynamique lors des différentes manifestations qui jalonnent une saison : compétitions de judo, galas d’arts martiaux, portes ouvertes, etc.…Les « 16 Techniques » offrant une base de travail « compatible » entre les pratiquants et représentative d’une discipline aux très nombreuses techniques traditionnelles. Ceci dans toutes les familles de mouvements. Ces techniques devaient également être à la fois spectaculaires et d’une efficacité incontestable face à une palette d’attaques aussi diverses que réelles. A une époque où l’on assistait à une véritable « explosion » de la pratique des Arts Martiaux et à l’apparition de styles et d’écoles toujours plus nombreux dans le monde, nous nous devions de présenter notre Ju Jitsu sous un aspect qui ne devait pas laisser indifférent, sans pour cela « vendre notre âme ».

Une pratique régulière de cet enchainement, permettra de se perfectionner, bien sur et avant tout sur le plan technique, mais également, sur les automatismes et la condition physique. Sa  parfaite maitrise est un objectif à atteindre notamment pour l’obtention des grades, mais également une véritable motivation personnelle au travers du plaisir ressenti dans son exécution.

Sans prétention particulière, je peux avouer que je suis fier d’être à l’origine de cet enchainement qui aujourd’hui encore, est une base incontournable de notre travail.

Retrouvez toute l’actualité du club sur : http://www.jujitsuericpariset.com

 

Commentaires

  • Il y a quatre ans je m’inscrivais dans un club de ju-jitsu ou j’ai commencé à aprendre les 16 techniques. Après un déménagement j’ai changé de club et je travail actuelement sur les 20.
    Je voudrais savoir si les 20 on remplacer les 16 et si oui à quel date, ou bien est-ce deux écoles diférentes. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.