Les « 16 Ter »

pariset-eric-ju-jitsu-defense-personnelleC’est au début des années 1980, dans la suite logique des 16 techniques et des 16 bis que l’enchaînement des « 16 Ter » a vu le jour. Si son appellation n’est pas originale son contenu l’est assurément.

Pour faciliter la mémorisation, les attaques sont presque toutes les mêmes que celles des 16 techniques ; par contre les ripostes sont d’un niveau plus élevé. Proposer une graduation dans la difficulté était le but que j’avais recherché dans cette « trilogie ».

Les techniques proposées réclament donc une certaine habileté (que l’on acquiert par la pratique). Continuer à découvrir, à progresser et à se surpasser (raisonnablement), n’est-ce pas l’un des buts que nous recherchons dans une pratique évolutive ?

De surcroît, ce qui ne gâche rien, lors de leur exécution, ces techniques et ces enchaînements dégagent un esthétisme certain, ce qui n’est pas incompatible avec l’efficacité. Cela demande effort et rigueur, comme tout domaine dans lequel on souhaite progresser.

Reflet d’un ju-jitsu moderne qui a su conserver ses traditions, les 16 ter vont permettre de progresser dans chaque technique proposée, mais aussi dans le domaine des liaisons et de la fluidité qui doit les accompagner.

Comme pour les 16 et les 16 Bis, l’exécution de l’enchaînement dans sa totalité permettra d’acquérir et/ou de conserver une excellente condition physique, indispensable à un pratiquant d’arts martiaux.

L’apprentissage de cet enchaînement se fera d’abord technique après technique, avant de les enchaîner vite et fort.

Aucune vidéo n’a été réalisée à ce jour ; seul existe un support papier dans l’un de mes livres. Ceux qui auront la possibilité de suivre mon prochain stage parisien pourront découvrir ou redécouvrir les « 16 Ter ». Ci-dessous la liste de ces techniques. Je n’ignore pas que cela manque d’images, reste à faire travailler votre imagination en attendant…

1ere technique : sur menace de face : double mae-geri et o-soto-gari.

2ème : sur poussée aux épaules : kata-guruma.

3ème : sur saisie à la gorge par l’arrière : hiji à gauche, dégagement par l’intérieur, sumi-gaeshi enchaîné et ude-gatame.

4ème : sur mawashi-geri : ashi-guruma.

5ème : sur saisie de tête waki-gatame « à l’envers » avec amenée au sol.

6ème : sur saisie de manche : mawashi-geri, ude-gatame, hiji, (uke pose un genou au sol), renversement et juji-gatame.

7ème : au sol Tori sur le dos : kakato-geri, kochiki-daoshi.

8ème : sur menace de face : yoko-geri retourné, o-soto-gari.

9ème : sur saisie à la gorge de face à une main : kote-mawashi, kakato-geri, sumi-gaeshi et juji-gatame.

10ème : sur saisie d’épaule de côté avec naname-tsuki : eri-seoe-nage.

11ème : sur reprise d’initiative sur tentative de waki-gatame : waki-otoshi.

12ème : sur poussée au sol : chute arrière, morote-gari à l’envers et clef de jambe.

13ème : sur attaque arrière : ushiro-geri, mae-geri, hiji, hadaka-jime, renversement et clef de cou.

14ème : sur menace de couteau de face 1ère forme : mikazuki-geri, hiji, eri-jime. 2ème forme : mikazuki-geri, ura-mawashi-geri, mawashi-geri, hiji, eri-jime.

15ème : sur double coup de bâton : yoko-wakare, hara-gatame et kakato-geri.

16ème : sur menace de revolver de face : kote-inéri.

 

eric@pariset.net   www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.