Les 24 techniques

Lors du stage qui s’est déroulé le 17 novembre à Paris, nous avons travaillé sur les «24 techniques ».

A l’intention de ceux qui ne connaissent pas ou pas bien cet enchainement, j’ai pensé qu’il serait utile de lui consacrer ce billet hebdomadaire.

En 1992 un professeur de judo qui postulait à un « dan » important butait sur l’unité de valeur ju-jitsu ; celle-ci consistait à présenter une expression libre de plusieurs minutes sur le sujet. Il avait deux mois pour se préparer et il est venu me demander si je pouvais l’aider. Juste pour info, à cette période, je faisais partie de la Commission nationale ju-jitsu de la FFJDA.

Devant le peu de connaissance de ce professeur en matière de ju-jitsu et avec un temps de préparation assez mince, je me suis attelé méthodiquement à cette entreprise, partant du principe que rien ne résiste à une bonne organisation.

D’abord il était indispensable de présenter le plus possible de situations d’attaques ; à mains nues et armées, à distance et au contact, etc. En face, en terme de ripostes, il était nécessaire de faire état des principales composantes de notre discipline (coups, projections, contrôles) ainsi que des techniques les plus représentatives de chacun de ces groupes. Il fallait également mettre en avant différents schémas d’enchaînements. Enfin, et c’était important, inclure tout cela méthodiquement de façon à ce que la mémorisation s’impose facilement. J’ai opté pour un classement des attaques par groupes de trois : tentatives de saisies, défenses sur coup de poings, sur coup de pieds, etc. Une fois la mission accomplie (l’unité de valeur ayant été validée), j’ai pensé que ce serait dommage de ne pas continuer à utiliser cet enchaînement ; je l’ai donc inclus dans mon programme d’enseignement. Manifestement, il donne satisfaction à bon nombre de pratiquants de tous niveaux, si j’en crois, entre autres réactions, celles manifestées lors du dernier stage. J’ai réalisé, il y a déjà quelques années, deux supports techniques sur ces « 24 techniques », un livre (photo d’illustration) et un DVD (épuisé). Quelques vidéos qui présentent l’enchaînement circulent sur internet, je ne cautionne pas l’ensemble. De toutes les façons, il est largement préférable de transpirer sur un tatami en pratiquant que de s’user les yeux et les doigts sur un Smartphone !

J’ajoute que cet enchaînement vient en complément d’autres réalisations que j’ai eu le plaisir de concevoir, telles que les 16 techniques, les 16 bis, les 16 ter, les 16 contrôles, entres autres.

eric@pariset.net www.jujitsuericpariset.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.