Mae-geri et Uchi-mata

Le prochain vendredi à thème proposera un programme tout à la fois basique et original.
Basique, puisqu’il s’agit de l’étude de deux techniques fondamentales issues de deux groupes composant notre art. Original, dans la mesure où nous consacrons pour la première fois un tel « vendredi à thème ».
Les deux techniques dont il s’agit se nomment mae-geri et uchi-mata. Elles appartiennent à deux des trois composantes du ju-jitsu, l’atemi-waza (travail des coups) et nage-waza (travail des projections).
L’intérêt d’une telle séance passera par le travail en détail des principes fondamentaux de chacune de ces techniques, dans un premier temps, mais ensuite par les différents enchaînements et combinaisons que l’on peut réaliser avec chacune d’elle.
Le ju-jitsu n’est pas qu’un assemblage de techniques. Pour une parfaite efficacité, ces techniques doivent être enchaînées de façon harmonieuse et fluide. Il ne suffit pas d’être bon dans un domaine et dans un autre, pour être bon en ju-jitsu. Il faut aussi l’être dans la capacité à enchaîner coups, projections, travail au sol, etc. C’est ce que l’on nomme « les liaisons ».
La richesse du ju-jitsu se trouve non seulement dans l’ensemble des techniques qui le compose, mais aussi et surtout dans la capacité à les enchaîner le plus naturellement possible.
C’est que nous développerons à l’occasion de ce prochain vendredi à l’aide de ces deux techniques.
Rendez-vous est donné – aux ceintures orange et plus – le 4 février de
19 h 00 à 20 h 15.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.