Nouvelle lettre ouverte…

(Je ne renonce jamais, il n’est pas question de disparaître sans combattre !)

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

Objet : artisans exécutés

Monsieur Le Président de la République,

Manifestement les artisans exécutés et massacrés  professionnellement par la crise sanitaire, n’intéressent pas les sphères dirigeantes, si j’en crois l’absence de réponses à mes différents courriers adressés d’abord au Ministre de l’Economie, puis à mon Député ainsi qu’à Monsieur le Maire de ma commune.

Cependant, je ne renonce jamais !

Aussi, je me permets de m’adresser à vous, Monsieur le Président de la République, avec une question est très simple : que comptez vous faire pour ces petits artisans qui ont été massacrés, qui ont perdu leur outil de travail, ce qui représente une perte d’exploitation non indemnisée, et par conséquent leur travail (sans droits au chômage), de fait leur revenu et pour certains, ce qui est mon cas,  la totalité d’un investissement colossal réalisé quelques mois auparavant ?

En effet, tout le monde n’a pas bénéficié pleinement du « quoiqu’il en coûte ». J’en suis là preuve (encore) vivante !

Bien qu’étant animé d’un esprit tourné vers la reconquête, il y a des circonstances qui ne facilitent pas la reconstruction !

Je suis à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Vous remerciant par avance pour la réponse que vous voudrez bien apporter à ma question, je vous adresse, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma haute considération.

Éric Pariset

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.