Objectivité

Dans son dernier numéro, le magazine officiel de la FFJDA publie un entretien réalisé avec un cadre technique plus particulièrement chargé du Ju-Jitsu. C’est avec plaisir que j’ai pu constater que, ni le travail qui a été fait dans les années 70 et 80, ni les principaux artisans de cette entreprise de restauration du Ju-Jitsu, ne sont absents de ses propos. Enfin, pourrions-nous dire, si nous avions mauvais esprit.

Dans certains groupes et chez certaines personnes, l’objectivité est une qualité assez rare pour qu’elle soit signalée et saluée.

Pour ce qui concerne le style « Mushin-Ryu », sur le quel on me demande mon avis, je ne pourrai que donner une appréciation externe ; ne l’ayant moi-même pas pratiqué. Cette forme de Ju-Jitsu se revendique de très anciennes Écoles et certaines différences excitent avec nous. Tout d’abord la tenue qui n’est pas la même (mais cela relève du détail et de l’anecdote). Le contenu technique diffère un peu aussi ; notamment, on y travaille des techniques qui se rapprochent peut être d’avantage de celles de l’Aïkido . Mais je pense que nous nous retrouvons sur l’état d’esprit qui est véhiculé par ce style, par exemple sur l’aspect “non-compétitif”.

De toutes les façons et en règle générale, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises disciplines, il y a de bons et de moins bons professeurs et de bons et de moins bons pratiquants !

Retrouvez toute l’actualité du club sur : http://www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.