Quand ça ne veut pas…

Il y a des obstacles infranchissables et des montagnes incontournables devant lesquels les principes de non-opposition et du « lâcher-prise » prennent tout leur sens, même si c’est un peu « la mort dans l’âme » que je dois renoncer à mon projet de retour à Paris.

J’avais juste mal évalué les difficultés qui se présenteraient. Lorsque l’on sort un peu des sentiers battus et du cadre d’une vie normale – ce qui a été mon cas avec la cession du club parisien de la Bastille il y a trois ans – il n’est pas facile d’y retourner. De nombreux obstacles et chicanes difficiles à franchir se dressent devant vous et surtout des portes aux serrures inviolables se ferment.

La faute à des lois et à des réglementations qui parfois stigmatisent et pénalisent certaines catégories de la population, mais aussi à une économie de marché réservée aux plus puissants.

Trop d’adversité et un manque de solidarité (le précepte d’entraide est en bonne place dans les dojos, mais pas dans les actes), m’ont confirmé que décidément : « A l’impossible nul n’est tenu ».

Je regrette d’être dans l’obligation de prendre cette décision. Je pense évidemment à tous ceux qui vont être déçus ; même si cela ne les consolent pas, cette déception est partagée. Je comprends la frustration engendrée par le fait de ne pas forcément retrouver ce que l’on recherche au travers d’une pratique martiale.

C’est donc la mort dans l’âme que j’abandonne le projet, mais je n’abandonne ni la pratique, ni l’enseignement du ju-jitsu et je continuerai à le défendre avec les moyens dont je disposerai.

Une autre page se tourne, n’est-ce pas finalement un signe positif du destin ?

Et puis, le fait de rester là où je suis m’offre des compensations qui, elles, n’ont pas d’équivalents !

Une pudeur naturelle et une certaine réserve m’empêchent de m’épancher publiquement davantage, mais n’ayant rien à cacher, je suis à la disposition de tous ceux qui souhaiteraient communiquer directement par courriels, textos, messages privés ou même téléphone.

Je souhaite une excellente saison à tous les pratiquants d’arts martiaux.

eric@pariset.net 06 14 60 18 25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.