Ceintures marron et noires

Ce fut une agréable surprise que d’avoir pu rassembler autant de ceintures marron et noires samedi dernier, premier jour des vacances pour les Parisiens. D’autant que ces séances s’adressent forcément à un nombre restreint de pratiquants.
C’est encourageant à plusieurs titres. Cela signifie d’abord que même si ? comme partout ? il y a beaucoup d’abandons, il y a, malgré la crise, malgré la fatigue, malgré ce que l’on pourrait appeler chez certains la lassitude et bien d’autres raisons, il y a donc des gens qui souhaitent ne pas se satisfaire d’une simple pratique passagère et qui ont l’envie et la volonté d’approfondir une matière et d’atteindre certains objectifs. Ensuite, cela confirme, si besoin est, que notre ju-jitsu possède de la consistance et n’est pas considéré comme une simple initiation. Et puis, s’agissant  de « vrais adultes » qui pour certains ont commencé sans véritable passé sportif, cela veut dire que cette pratique est adaptée sur le plan physique.
Arriver à se fixer l’objectif de passer la ceinture noire et de continuer après sont deux satisfactions différentes, complémentaires et qui méritent le respect et les félicitations. A fortiori, dans une période où l’offre en matière de loisirs en général et de disciplines de combat en particulier est d’une forte densité.
Après une telle séance où l’ambiance était parfaite et où l’envie d’apprendre et de se surpasser étaient présentes, nul doute que d’autres dates seront proposées avant le fin de la saison.

Site du Club ju-jitsu Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.