Des légendes…

Anton Geesink 1934-2010, Henri Courtine 1930-2021. Bernard Pariset 1929-2004. Ils ont marqué le judo européen à ses débuts. Depuis vendredi dernier et la disparition d’Henri Courtine, ils sont à nouveau  réunis. Nul doute que là-haut il y a un tatami pour qu’ils puissent faire randori !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.