Jigoro Kano

Un texte intéressant à lire et à étudier, entre deux réveillons!

Un texte de Gunji KOIZUMI relatant son entretien avec J. KANO :

L’idée d’inclure le Judo dans les Jeux Olympiques a été longtemps discutée parmi les judokas. Quand Tokyo fut choisie comme lieu de rencontre pour les Jeux de 1940, j’en parlai au regretté professeur J. Kano qui se trouvait ici pour assister au meeting du Comité International des Jeux [1936]. Son point de vue, exprimé alors, était le suivant :

« De nombreuses personnes m’ont questionné sur la possibilité et la sagesse d’introduire le Judo dans les Jeux Olympiques. Nos vues sur le sujet sont, actuellement, plutôt passives. Si c’est le désir des autres pays, je n’y vois aucun inconvénient. Mais je me sens peu enclin à prendre cette initiative [… ].

Une seule des formes de l’entraînement au Judo, nommée Randori ou pratique libre, peut être classée dans les sports. Certainement, dans un sens plus étendu, on peut dire la même chose pour la boxe et l’escrime ; mais aujourd’hui, ils sont pratiqués et considérés comme des sports.

En outre, le nationalisme entache si fortement les Jeux Olympiques qu’il peut nous influencer et développer la « compétition en Judo » en une forme rétrograde comme le Ju-Jitsu en était une avant la fondation du Kodokwan.

Le Judo, en tant qu’art et science, devrait être libre de toute influence extérieure, politique, nationale, raciale, financière, ou de tout autre intérêt organisé. Tout ce qui le touche ne devrait tendre qu’à un seul but : « le profit de l’humanité ».

Un autre point est celui du professionnalisme. Dans le Judo, nous n’avons pas de professionnels comme dans les autres sports. Il n’est permis à personne de prendre part à une exhibition publique pour un gain personnel. Certes, les professeurs sont rémunérés pour leurs services, mais cela n’a rien de dégradant. Le professeur est tenu en haute considération, tout comme le chef d’une organisation religieuse ou un professeur de collège. Le Judo est tenu par nous tous dans une position tout aussi haute. Il est difficile de concilier ce point de vue avec la pensée occidentale…». (Propos de J. KANO)

Source : http://judokano.free.fr/JUDOKANO/Sport%20ou%20Budo.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.