le ju jistu dénaturé

En feuilletant le magazine « judo » je suis tombé sur le compte rendu des derniers « championnats » d’Europe de ju jitsu. Cela m’a inspiré quelques réflexions. Au risque de me répéter quelque peu, par rapport au billet d’humeur publié l’an passé sur le sujet.

Je faisais le constat que notre discipline, non seulement, n’est pas souvent mis en avant sur le plan médiatique, et que pour le peu que la presse veut bien lui consacrer, cela est fait de telle sorte que notre art se trouve présenté de façon quelque peu dénaturée. Que ce soit pour la partie technique – duo system – ou  pire encore avec pour l’aspect compétition, à savoir le « fighting system ».

Concernant le « duo system »,  il n’y a rien à dire sur la fond, en effet une confrontation par  prestations techniques interposées  est tout à fait dans l’esprit. Par contre les postures adoptées par les ju jitsukas ne correspondent pas à celles des écoles de Ju Jitsu traditionnel et ne facilitent pas la compatibilité entre les différentes composantes de notre discipline ; essayez d’appliquer une grande technique comme uchi-mata, à partir de ces positions très basses. Cela engendre à terme une sclérose technique et par conséquent nuit inévitablement à l’efficacité.

Quant à l’aspect compétition – fighting-system -, je persiste à penser que le ju jitsu ne peut être pratiqué en compétition d’affrontement direct. En effet, soit on utilise toutes les techniques et surtout toutes les combinaisons et enchaînements qui sont l’attrait même et l’atout majeur de notre art et cela devient impraticable parce que trop dangereux. Soit on met en place un règlement qui consiste à sectoriser les affrontements et cela n’a plus rien à voir avec du ju jitsu. Il serait plus convenable d’appeler cela du « judo-boxe » ou encore du « karaté-judo ».

De plus, et malgré ce règlement la pratique reste à risque. Enfin, la tentation d’étendre la formule au niveau club, sans nuances, est grande et déjà souvent franchie, sans grand succès d’ailleurs. A partir de ce moment, la  discipline praticable par tous qu’est le ju jitsu deviendrait une discipline réservée à une élite.  Heureusement, ce n’est pas le cas dans les dojos qui, dans leur enseignement restent fidèles aux techniques et surtout aux principes de base liés à notre Art.

Commentaires

  • tout d’abord bravo et merci pour vos ouvrages très clairs et accessibles.
    concernant le ju jitsu de compétition , effectivement , étant élève d’Alain Aden ( alain.aden@club-internet.fr ) et ayant suivi un stage avec l’équipe de france ( stage ouvert à tous), force est de constater que leur spectacle est agréable surtout pour un initié mais en aucune façon cela n’est applicable ni intéressant pour notre pratique courante.Quant au fighting , il semble surtout s’adresser à nos jeunes en recherche d’affrontementss rapides et violent et qui ne sont que très peu à finalement être demandeurs ou qui se tournent en fin de compte vers d’autres arts martiaux plus adequates.

    A+ fifi de MONTREVEL EN BRESSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.