L’enchaînement des “16 Bis”…

Dans le livre dont la couverture tient lieu d’illustration, il y a un enchainement appelé « les 16 Bis ». Certes l’appellation n’est pas originale, mais ce n’est pas l’essentiel, l’essentiel étant le contenu.

Sont également proposés d’autres thèmes : travail au sol, amenées au sol, liaisons debout-sol  et sol-debout, et le kime-no-kata.

Revenons aux « 16 Bis ». Elles ont été crées à la suite des « 16 techniques » ; j’avais souhaité mettre au point un exercice qui proposerait des ripostes différentes à celles des « 16 de base ». Des ripostes  qui demandent davantage d’ancienneté dans la pratique. On y retrouve des techniques appartenant aux trois composantes du ju-jitsu, le principal intérêt se trouve dans la composition des enchaînements. L’objectif étant d’acquérir une parfaite fluidité dans la liaison des techniques en question.

Comme je l’expliquais dernièrement à propos des « 24 techniques », j’ai toujours eu l’envie  de créer, à la fois pour répondre à un besoin, mais aussi pour proposer de nouveaux outils aux pratiquants.

Cet enchaînement, comme beaucoup d’autres,  rassemble trois intérêts.

Le premier sur un plan purement technique.  Il permet tout simplement d’évoluer, de progresser dans la recherche de la perfection (que l’on atteint jamais, le seul fait d’essayer de s’en approcher se suffit à lui-même).

En deuxième, lorsque l’on maîtrise correctement chaque technique et que l’on a mémorisé l’ordre, il offre un bon moyen de parfaire sa condition physique  en ayant comme objectif de conserver le même rythme du début jusqu’à la fin de l’exécution de l’enchaînement.

Enfin, il peut servir de démonstration, la plupart des techniques étant aussi  spectaculaires qu’efficaces ; l’ensemble présente  parfaitement la richesse du ju-jitsu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.