Les 16 enchaînements

SAMOURAI DORECette semaine je vous propose un article très technique. De ce fait il est plus particulièrement destiné aux pratiquants (mais aussi à ceux qui aspirent à le devenir).

A plusieurs reprises sur ce blog, je me suis plu à évoquer l’enchainement des « 16 techniques » et de ses variantes, plus exactement ses déclinaisons. Celles-ci s’appellent les 16 bis, les 16 ter, et les 16 contrôles.

Tous ces enchaînements bénéficient de supports, que se soit en livres et/ou en vidéos. Cependant il en existe un qui n’a pas encore eu cette chance bien qu’il soit intégré dans mon enseignement, il s’agit des « 16 enchaînements ». Dans cet enchaînement chaque phase offre une réponse à une réaction de l’adversaire sur les ripostes des 16 techniques de base. Exemple : Dans la première, qui consiste à appliquer o-soto-gari sur une saisie de revers, imaginons qu’Uke esquive en reculant sa jambe droite, nous enchaînerons alors avec o-uchi-gari.

Certes, un visuel serait souhaitable, mais dans cette attente contentons nous d’une description, la plus précise possible. Aujourd’hui, nous évoquons les six premières techniques  A noter que dans tous les cas, plusieurs possibilités existent, mais il faut bien faire un choix.

1ère technique. Donc, lorsque Tori tente de placer o-soto-gari, Uke recule sa jambe droite, Tori enchaîne tout simplement avec o-uchi-gari de la même jambe, c’est-à-dire la droite.

2ème technique. Quand Tori tente d’appliquer Tomoe-nage sur la saisie à la gorge en poussant, Uke résiste sur l’arrière. Tori enchaîne en engageant sa jambe gauche derrière celle d’Uke et en placant son avant-bras gauche derrière la cheville droite. De la même manière que dans la 7ème des 16 il renverse Uke sur l’arrière d’une action combinée du pied droit placé sur le ventre d’Uke qui pousse, de sa jambe gauche et de son avant-bras gauche pour faucher les deux appuis. Il peut conclure avec le contrôle sur les cervicales.

3ème technique. Sur la saisie à la gorge par derrière et la tentative d’ippon-seoe-nage, Uke esquive en se déplaçant sur sa gauche. Tori garde le contact avec le bras d’uke et en lui faisant face, il recule et applique tout simplement ude-gatame.

4ème technique. Sur mawashi-geri, Tori saisi la jambe de Uke et avant qu’il ait pu placer o-uchi-gari, celui-ci se dégage en chute avant à droite. Tori, ne lâche pas la jambe et opère simplement un changement de bras de façon à garder le contact au niveau de la cheville. Ainsi il lui applique une clef de jambe avec son bras droit ; sa main gauche se plaçant sur le tibia d’Uke de façon à servir de support à la droite.

5ème technique. Sur la saisie de tête, Tori tente d’appliquer Te-guruma. Uke résiste sur l’avant, Tori change de direction et applique yoko-gurama en engageant sa jambe gauche à l’intérieur de celles d’Uke.

6ème technique. Sur la saisie de manche en tirant, Tori porte mae-geri à droite pour enchaîner avec ippon-seoe-nage. La défense d’Uke consiste à parer le mae-geri à l’aide de son avant-bras gauche sur sa droite. Tori se retrouve à l’extérieur d’Uke et immédiatement il enchaîne avec ude-gatame en passant sous le bras droit d’Uke, à la façon de la septième technique du goshin-jitsu. De la même manière que dans le kata, Uke peut se dégager en chute avant.

Très vite, la suite !

Site ju-jitsu Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com

Commentaires

  • Bonjour
    Quel malheur pour moi de ne plus pouvoir pratiquer dans le club Eric Pariset avec cette intelligence d’esprit.
    snif snif…

  • Eric bonjour, c´est tres interesant votre blog, mais, auriez vous quelque part des videos qui montrent les techniques et les contre techniques? (pour dire d´une facon) Je suis ancien eleve de Christian Jouve, malheuresement il a du partir de la Colombie. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.