Résultats du sondage de mars

Que la self-défense arrive en tête des motivations pour la pratique d’un art martial ne revêt pas un caractère exceptionnel. Ce n’est donc pas une surprise. Que la deuxième place soit occupée par l’aspect mental est plus étonnant, mais rassurant. Dans une époque qui n’est épargnée par aucune forme de violence, s’intéresser un apport qui n’est ni technique ni physique s’avère être une bonne démarche. Mais que se cache-t-il sous l’aspect mental ? Cette fameuse « éducation mentale » chère à Jigoro Kano, qui l’associait systématiquement à l’éducation physique et en a fait son précepte principal. Sans nul doute un apport comportemental dans lequel nous trouverons des notions de respect, de maîtrise et de rigueur qui faciliteront l’acquisition de règles de vie à la fois pour nous-mêmes, mais aussi et surtout pour une vie en société en bonne harmonie.
Ce choix est aussi un bon signe, dans la mesure où ceux qui ont désigné cet aspect inscrivent leur engagement sur du long terme, conscients que forcément cette acquisition ne se fera pas autrement. 
 
Résultats : self-défense : 46 %. Aspect mental : 33 %. Entraînement physique : 21 %.

Site du club de ju-jitsu Eric Pariset: www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.