Self-défense

Certaines disciplines bénéficient actuellement d’une couverture médiatique importante et redondante. Tant mieux pour elles. Ce n’est pas leur faute, mais souvent celle de ceux qui les présentent comme étant la panacée. Contrairement à ce qui est affirmé, il n’y a pas la meilleure méthode de défense et les autres. Il y a des bons professeurs et les autres et de bons élèves et les autres. Affirmer qu’une discipline est plus efficace qu’une autre est une absurdité. Une méthode de défense est une sorte de boîte à outils. Or, le meilleur outil dans la main d’un piètre ouvrier, cela ne donnera pas grand-chose. Il en est de même pour les arts. Ce n’est pas parce que l’on posséderait le pinceau de Michel-Ange que l’on serait capable de repeindre la chapelle Sixtine.
Les formes de combat sont ce que nous en faisons. De plus, je rappellerai que dans le climat de violence dans lequel nous évoluons, un art de combat se doit aussi de proposer un enseignement à la fois pragmatique, mais également formateur en matière de valeurs humaines. C’est peut-être ce qui différencie un art martial d’une simple méthode de défense. Et quant à ceux qui affirment que ces méthodes vont à l’essentiel sans fioriture, il n’est pas inutile de  rappeler que l’efficacité passe par l’apprentissage, mais aussi et surtout par d’innombrables répétitions, au risque de décourager tous ceux qui sont naturellement attirés par la facilité. Sans effort, pas de résultat.
Site du club Ju-Jitsu Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.