Shimé-waza

Étranglements… À ne pas mettre entre toutes les mains !
La semaine dernière, nous avons consacré quelques séances à une famille particulière de techniques : les shimé-waza. Une petite note à leur sujet pourrait être utile.
L’efficacité des étranglements s’acquiert avec beaucoup de temps, sans doute davantage que pour les autres techniques, et c’est tant mieux. Il serait ennuyeux que n’importe qui puisse les utiliser après quelques séances. Il est indispensable d’être mûr dans sa maîtrise corporelle mais aussi dans sa tête.  Il s’agit d’armes à l’efficacité redoutable. Certes un coup de pied, même mal donné, peut faire mal (c’est d’ailleurs pour cela que l’on étudie les parades), mais l’étranglement, presque par définition, est fatal immédiatement et à 100 %. Surtout dans le cas où l’on ne s’arrêterait pas après le signal d’abandon, à condition toutefois de ne pas ignorer cette convention de la part de celui qui subit.
C’est pour cela qu’il paraît raisonnable d’avoir fait l’acquisition d’une certaine maturité lors des nombreuses séances d’apprentissage et d’entraînement. Il ne suffit pas de connaître  la technique sur le plan de l’efficacité, il faut aussi en mesurer toutes les conséquences et d’une certaine façon être capable de la maîtriser, de la gérer, de la contrôler, de la doser…
Sinon, les « strangulations », autre appellation quelque peu barbare, ne requièrent aucune force physique, juste un savoir-faire. Elles entrent totalement dans l’esprit du ju-jitsu où le plus faible physiquement peut maîtriser le plus fort. Beaucoup de « petits gabarits » et notamment les femmes en ont fait une spécialité.
De plus, ils se pratiquent aussi bien debout qu’au sol, de face ou bien en étant placé derrière l’adversaire, à mains nues ou à l’aide d’une veste, en se servant des membres supérieurs ou des membres inférieurs. Difficile de rivaliser avec eux sur la pluralité.   
Un prochain vendredi à thème leur sera consacré. 
Site du Club Ju-jitsu Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.