Soulac 2010, le bilan

Comme promis.
Tout d’abord le lieu: Soulac sur Mer,  station balnéaire familiale au charme suranné qui se prête tout à fait à notre formule de stage et à notre discipline. Elle n’a pas changé au niveau de l’ambiance depuis 25 ans, mais  elle s’est embellie.
Ensuite l’accueil que nous réserve  Monsieur Pintat – le Sénateur Maire – et son équipe est toujours aussi agréable : réception en Mairie, mise à disposition du Gymnase et d’une équipe pour transporter les 360 m2 de tatamis qui passent l’hiver à 4 kilomètres. Très apprécié aussi, le concours de Madame Martin, gardienne du Gymnase.
La météo, comme presque chaque année, elle nous  a été favorable. Et même si  la majeure partie du temps de notre pratique se passe à l’intérieur, nous avons quand même la séance d’atemi-waza qui se déroule en plein air et  beaucoup ne voudraient pas la manquer. De plus le beau temps favorise un bon moral et l’après-midi réservée au repos et au farniente est plus agréable dans de telles conditions.
Concernant les stagiaires,  j’ai  particulièrement apprécié la volonté de bien faire et de s’astreindre à une certaine rigueur, même au mois d’aout. Cela est d’autant plus respectable et prometteur quand une telle attitude vient aussi  des moins  gradés. A ce sujet, la représentation était parfaite : de la ceinture blanche au 3eme dan. Beaucoup de régions étaient représentées y compris l’outre mer et nous avons eu le plaisir d’avoir la présence d’un « petit suisse ».
Quant au programme par lui-même, ce qui est malgré tout la principale raison de notre présence soulacaise, toutes les composantes du Ju-Jitsu ont été travaillées, beaucoup de randoris ont été effectués et  – cerise sur le gâteau – nous avons assisté le dernier jour à de très belles prestations à l’occasion de la présentation technique qui devait clôturer le stage.  Les stagiaires ont pu aussi apprécier les différents changements de partenaires effectués durant cette semaine. Passant de personnes avec qui nous avons l’habitude de travailler à des gabarits et des niveaux techniques différents. Dans une bonne pratique, il est indispensable de savoir s’adapter à différents  gabarits (dans la réalité ont ne choisis pas son agresseur !), et puis du point de vue morale, l’entraide mutuelle (le confirmé allant vers le débutant, par exemple) représente un des fondements indissociables  de notre discipline à traditions qui se veut être éducative sur bien des aspects.
En conclusion, une 25e édition ou, je l’espère, chacun  conservera d’excellents souvenirs et  aura pu pratiquer dans des conditions complémentaires à celles de la saison. Tout ceci devrait se concrétiser  par d’énormes progrès. Rendez-vous l’été prochain. En attendant je souhaite à chacun une bonne rentrée ainsi qu’excellente saison 2010/1011.
Je n’oublie pas de remercier Jean-Jacques et Catherine qui, comme l’an passé, nous ont magnifiquement organisé un pot (un cocktail, n’hésitons pas !) de fin de stage.
Site du club Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com 

Commentaires

  • Je trouve qu’Eric Pariset est un des plus grand maître de jujitsu de l’Hexagone et même du monde !
    Adolescent je lisais avidement les articles et interviews qui lui étaient consacrés dans des magazines comme « Ceinture Noire » et visionnais ses vidéos avec autant de plaisir !
    Etant natif de Lyon et résidant toujours dans cette ville, je n’ai hélas jamais eu l’occasion d’assister à un de ses cours !
    J’ai surtout pratiqué la Boxe Thaï et le Kung fu…aussi je ne peux que constater la chance qu’on ses élèves de s’entrainer sous sa direction !

    Je n’ai jamais cru les remarques blessantes et insultantes de ses détracteurs dans le Rhône et n’y ai même jamais vraiment prêter attention…et pour cause ! Les démos impressionantes et belles à en couper le souffle d’Eric Pariset au festival de Bercy parlent déjà pour lui et rendent souvent sans effet les calomnies des envieux !
    De même que sa conception du combat et de son approche sérieuse de la self-défense et du « combat réel »…tout cela le rend unique !

    J’éspère qu’il continuera longtemps à enseigner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.