Stages d’été

Nous sommes au cœur de l’été et c’est à cette période que des années durant j’ai eu le plaisir d’animer des stages. Ces rassemblements permettaient d’associer plaisir, perfectionnement et vacances. Cela n’a échappé à personne que la dernière édition du célèbre stage qui se déroulait en Gironde à Soulac-sur-Mer remonte à 2010.

Il y a un lien direct avec cette « coupure » et les nombreux soucis issus du dojo parisien. Il était difficile d’être sur plusieurs fronts à la fois.

Maintenant que j’ai pu opter pour un autre rythme, il n’est absolument pas exclu que pour l’été prochain (2016), l’aventure recommence.

Il y a eu vingt-cinq années de stages à Soulac, mais il y a eu aussi, au tout début, Beauvallon-sur-Mer au célèbre Golfe bleu dans le magnifique département du Var. Puis Le Temple-sur-Lot en pleine campagne, au milieu des fruitiers et sur les bords de la rivière apaisante. Ensuite et surtout ce fut Soulac et cette adorable station balnéaire qui nous a offert la pureté de son magnifique océan et l’euphorie que cette immensité ne manque pas de procurer à tous ceux qui sont réceptifs aux beautés que nous offre la nature. Je n’oublie pas une semaine, en juillet 2009, durant laquelle nous sommes retournés sur les côtes varoises, plus exactement à Ramatuelle sur la presqu’île de Saint-Tropez. Tous ces stages ont laissé de beaux souvenirs à ceux qui ont eu la chance d’y participer. Quelle que soit la destination, nul doute que beaucoup seront heureux de renouer avec ces grands rassemblements.

Pour ce qui est de cette année, il est sûrement encore temps de s’inscrire au stage que l’EAJJ propose à Villefort dans le Lot, du 16 au 22 août, et qui sera dirigé par Christian Rassouw. Pour cela, rendez-vous sur le site de l’association : www.atemi-jujitsu.org

Bonne continuation à toutes et à tous.

Commentaires

  • Ce serait vraiment un grand plaisir de vous revoir et de participer à ce stage. 2010 m’a laissé des souvenirs inoubliables et je ne voudrais rater pour rien au monde une nouvelle édition. Je vous prie de croire en l’assurance de mon plus profond respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.