Un mot d’enfant

“Oh, un petit qui balance un grand” ! Remarque spontanée jaillissant de la bouche d’un des enfants du cours, devant un balayage parfaitement réussi par un autre enfant. Ils passaient par deux pour démontrer okuri ashi barai. Cette remarque spontanée, alors que le uke, plus costaud, s’était envolé comme par magie, rappelle l’intérêt premier de notre discipline : celui de permettre au plus faible – physiquement – de se débarrasser du plus fort. Ceci grâce à une technique magnifiquement réalisée dans le bon “timing”: le bon geste au bon moment, ni plus ni moins. Mais, à part un gros coup de chance, ce n’est que le fruit  de nombreuses répétitions qui permet la réalisation d’un tel exploit.
Au-delà de cette réflexion face à un geste technique parfait, il est rassurant de constater qu’un enfant peut encore s’enthousiasmer devant le réel et non pas simplement devant le virtuel. Alors, continuons à pratiquer les balayages !

Site du club Eric Pariset : www.jujitsuericpariset.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.