Vivement Soulac 2008

soulac2007_1_bigPres de 50 stagiaires, venus de toutes la France, mais aussi de Belgique et du Portugal se sont retrouvés du 5 au 10 août dernier sur le tatami de Soulac pour la 22e édition de ce rassemblement. La nouvelle formule proposée cette année qui a permis d’allier ju-jitsu et vacances a remporté l’adhésion de l’ensemble des participants. Les cours se sont déroulées en matinée de 9h00 à 12h00, avec une séance de travail ensoulac2007_4_big extérieur (échauffement, Atèmi-waza, …), – et même un entrainement sur la plage le mercredi matin, sous un magnifique ciel bleu -, ensuite s’effectuait un travail de 2 heures en dojo; Les « 16 techniques », les « 16 bis », le Ne-Waza, les enchaînements avancés et beaucoup de randoris, bref la totalité des aspects de notre discipline a été abordée. L’après­-midi a pu être consacré aux vacances : balade à vélo, baignade, visite, ou…tout simplement farniente ! Si cela ne se pratique pas à cette époque….soulac2007_2_big

Monsieur Xavier Pintat, sénateur-maire de Soulac-sur-Mer, nous a fait l’honneur de nous recevoir en mairie, pour un vin d’honneur. Une coupe technique a clôturé cette semaine tonique, et a permis à chacun de s’exprimer en se confrontant – par prestation technique interposée – à des pratiquants du même niveau. Ce stage, sans nul doute, sera source de progrès énormes et laissera des souvenirs impérissables. Un coup de chapeau particulier aux nombreuses ceintures blanches et jaunes qui ont réussi à « endurer » un rythme particulièrement relevé pour leur niveau.

Enfin, à l’occasion du « pot de fin de stage », l’ensemble des stagiaires s’est donné rendez-vous pour la 23e édition en août 2008.

soulac2007_3_big

Retrouvez le site du dojo Éric Pariset: http://www.jujitsuericpariset.com

Commentaires

  • Ce fut un stage très enrichissant, avec une très bonne ambiance. Les premiers jours ont été très durs physiquement (personnellement) mais quand la fin a pointé le bout de son nez l’envie d’arrêter n’était pas à l’ordre du jour. Ce stage fut mes seules vacances depuis un an et je le recommencerai sans hésiter. Je vous le conseille si vous aimez comme moi le jujitsu. Il nous a permis d’apprendre de nouvelles techniques de se perfectionner. De voir aussi comment les autres clubs fonctionner, travailler et voir leurs niveaux, leurs atouts et leurs défauts. Ce stage m’a permis d’apprendre des techniques au sol, à les enchainer et à les mettre en pratique lors des randoris. Je remercie toutes les ceintures d’avoir eut la patiente de m’expliquer, de m’aider et de me conseiller. J’espère à bientôt pour d’autres stages. Merci. La bordelaise aude

  • Le stage de soulac a été vraiment un très bon moment pour nous, une excellemente manière d’allier vacances et pratique de notre sport favori !

    Côté ju-jitsu, malgré nos ceintures jaunes, le stage n’a pas été du tout insurmontable, mais bien au contraire, stimulant et bénéfique. Les quelques petits coups de barre du matin passent vite sur le tatami et à la fin du stage on se demande comment on est arrivé à se lever si tôt, être quasiment tout le temps en forme, et encore en redemander…

    Question apprentissage, 3 heures de pratique quotidienne permettent évidemment une progression importante : on a eu le temps de travailler à fond les différents coups, clés et techniques au programme. On a particulièrement apprécié de pouvoir apprendre des techniques au sol qu’on n’a pas toujours l’occasion de voir pendant l’année quand on a pas la possibilité d’assister aux cours spécialisés. Et puis surtout le stage a été pour nous une occasion de nous faire vraiment plaisir avec les enchainements libres (tous les jours un enchainement différent à mettre au point avec un partenaire, et à ajouter au(x) précédent(s)).

    Côté vacances, on a beaucoup aimé Soulac, qui est loin d’être une simple station balnéaire. D’abord, c’est joli comme tout et pas surpeuplé, et puis les environs proposent une grande diversité d’activités en plus de la plage; personnellement on a testé des vols en ULM, en hydravion, la visite de caves et du phare de Cordouan. Bref tous les jours une sortie différente qui nous a permis de nous rappeler à quel point cela fait du bien les vacances !

    Enfin, un petit mot aussi sur l’ambiance qui régnait durant le stage : concentration et bonne humeur étaient au rendez-vous, avec quelques bons fous-rires aussi (merci Laurent !!!). Cela nous a également permis de rencontrer vraiment des personnes du club qu’on ne fait que croiser pendant l’année; et les pots à la mairie et à la fin du stage étaient vraiment sympas.

    Conclusion, pour nous le stage de Soulac a donc été une très bonne expérience. Merci à toute l’équipe organisatrice qui nous a vraiment fait passer un bon moment, on rempile pour Soulac 2008 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.